Effets spéciaux et superbes illustrations du cinéma en trompe-l’oeil !

Matthew Albanese est un artiste fascinant spécialiste des effets spéciaux. Il possède une collection de photographies ultra-réalistes que vos yeux interprèteront differement de la réalité. Je vous explique : sur le côté gauche de la galerie d’images qui va suivre, vous verrez l’image tel que l’artiste voudrait que vous la voyiez et à droite, vous serez en mesure de voir comment cette photo a été créée avec l’utilisation des effets spéciaux. Profitez donc du travail remarquable de cet artiste avec un voyage certes court mais intense dans l’univers “magique” des illusions optiques réalistes teintées d’effets spéciaux avec ces 14 véritables oeuvres d’art.

 

Aurore Boréale

C’est en photographiant un faisceau de lumière colorée sur un rideau noir que cette illusion a été créée. Les étoiles que l’on voit sont tout simplement des lumières stroboscopiques que l’on aperçoit à travers des trous dans du liège.

Montagnes “Waterglass”

Ce montage est un mix de plusieurs éléments, comme la mousse, du coulis de céramique ou encore des goupillons (arbres de pins). Le ciel est peint sur une toile bleue et le coloriage en modifiant la nuance de blanc.

Tornade

Ce décor miniature est fait de laine d’acier, de mousse et de coton !

Brise-glace

Plus de 10 kilos de sucre, cuit à des températures variées, ont été nécessaires pour ce montage. Mais aussi du sel, des blancs d’œufs, des bonbons, du colorant alimentaire bleu, de la farine, de l’encre de chine et du sirop de mais. Trois jours de cuisson pour 2 semaines de préparation…

Traînée de poudre

Celui-ci a été réalisé avec du bois, de la mousse, des paillettes jaunes, des sacs poubelles transparents, du sucre cuit, du sable, des fleurs blanches, un fil, du coulis de céramique (pour la coloration), ainsi que des néons jaunes, rouges et oranges.

Le pays du sucre

Un peu moins de 10 kgs de sucre ont cette fois été nécessaires pour ce montage, ainsi que du sirop de maïs. Puis il a fallu attendre deux mois afin que les cristaux se forment…

La tombée de l’eau salée

Du verre, du plexiglas, de la mousse, des brindilles, une toile peinte et de la glace “sèche” ont été utilisés pour cette photo. Et pour la cascade, elle a été créé à partir de… sel !

On a marché sur la Lune

Il fallu deux mois afin de stocker assez de cendres pour crée ce paysage lunaire. Les rochers sont fabriqués à partir de coulis de céramique mixte et la Terre est une vidéo projetée sur le mur.

Après la tempête

Cette image est tout simplement faite de de fausses fourrures (champs), de coton (nuages) et de coulis de céramique tamisé (montagnes). La perspective est modifiée, ainsi que l’effet de l’éclairage.

Le paradis

Du coton, du sel, du sucre cuit, des plumes, des feuilles d’étain et de la toile sont requis pour créer ce paysage de rêve. Plutôt pas mal non ?

Le point de rupture

Avec les désormais habituels cotons et coulis de céramique, il faut ajouter de l’encre de phosphore. Et pour allumer le volcan, six ampoules de 60 watts ont été réquisitionnées.

Une nouvelle vie

Celui-là a été conçu à partir de papier peint, des plumes d’autruches peintes à la main, du chocolat sculpté, du ruban adhésif, du café, du fil et de la mousse.

Comment respirer sous l’eau

Celle-ci est composée de noix versée à la cire de bougie, paillettes, coques d’arachide, du plâtre, des étoiles de mer, de la mousse comprimée, des éponges, des coquillages recouverts de cire, du dentifrice, de l’argile, des figues et des plumes.

Toutes les images, descriptions et biographie sont disponibles sur le site web de Matthew Albanese.

Author: tototony

5 thoughts on “Effets spéciaux et superbes illustrations du cinéma en trompe-l’oeil !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.