Miammmmm – Les spaghetti alla puttanesca !

PUTTANESCA. Ce plat est l’antithèse de la cuisine italienne. Ou plutôt son côté sombre, bordélique, fou, lubrique, diabolique. Alors que d’ordinaire les Italiens prennent soin de sélectionner un ingrédient et de composer autour pour le mettre en valeur, là, c’est le bordel.

7742-6625_183_1_det_001 puttanesca

 

Pour une puttanesca qui va rassasier une grande table et qui va conjurer le sort, il faut:

  • 1) Des tomates pelées et concassées, des olives noires et vertes, des anchois déssalés, du piment, des câpres, trois gousses d’ail. Dans un mortier, tu écrases bien les anchois et l’ail, avec ferveur, avec colère, comme si c’était la face de ce grossier personnage à qui tu faisais son affaire. Tu le défigures bien, tu n’hésites pas. Sa propre mère ne le reconnaîtra pas.
  • 2) Dans une poêle large, tu fais chauffer de l’huile d’olive avec une noix de beurre. Puis tu y ajoutes les anchois et l’ail. Tu fais fondre, comme pour le faire disparaître. Une fois qu’il est inoffensif ou presque, tu le noies sous les tomates concassées, les olives, les câpres que tu peux couper finement auparavant, et tu ajoutes le piment, ça lui piquera les yeux, il l’a bien mérité.
  • 3) Tu mélanges bien, continuellement, pour qu’il ne se fasse pas la malle. Tu augmentes le feu, il doit souffrir autant qu’il a fait souffrir la mamma et l’Italie. Fais-lui payer.
  • 4) Pendant ce temps, fais cuire les spaghetti dans un grand volume d’eau. Al dente, en retirant une minute au temps de cuisson indiqué sur le paquet.
  • 6) Puis tu fais sauter tes spaghetti dans la poêle, avec la préparation, pendant plusieurs minutes. Cette fois, c’est toi qui va te faire un festin sur le dos de ce malotru. Pour finir, on saupoudre de persil, haché.

Author: tototony

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.